STOPBLUES

STOPBLUES EN QUELQUES MOTS

Tout le monde peut un jour se sentir seul, fatigué, déprimé, découragé et en souffrir. Mais toute situation a des solutions. StopBlues permet d'accéder rapidement à une panoplie d'informations et d'outils pour mieux comprendre la situation et trouver des solutions pour soi-même ou pour un proche.

Des vidéos informent sur le blues, le mal être et la souffrance, leurs signes, leurs causes, les solutions et les aides et actions possibles. Ceux qui en ont besoin bénéficient de conseils et d’outils pour aller mieux et les accompagner. Une cartographie des ressources existantes dans la ville où vous êtes est également mise à disposition. Tout ceci est délivré dans un environnement simple et ergonomique conçu pour vous.

StopBlues est financé entièrement sur des fonds publics et n'a aucun lien avec des industriels de la santé et du médicament. Il est développé par une équipe de recherche de l'INSERM en collaboration avec des professionnels de santé et des personnes comme vous qui ont accepté de partager leur expérience.

Vous pouvez également retrouver gratuitement l’application mobile pour iPhone et Androïd sur l’Apple Store et Google Store.

STOPBLUES MODE D'EMPLOI

Ce site présente plusieurs rubriques avec des fonctionnalités complémentaires. Libre à vous de les utiliser dans l’ordre qui vous semblera le mieux répondre à votre besoin. Les objectifs et contenus de chacune des rubriques sont les suivantes :

Tout sur le blues

Le blues, la déprime, le mal-être, des noms différents pour exprimer un même état douloureux. Par ce que beaucoup de personnes ne comprennent pas toujours ce qui leur arrive et ne reconnaissent pas les signes de cet état douloureux, des vidéos informent sur les signes et les causes. Des professionnels vous expliquent et des témoins partagent leur expérience afin que vous puissiez mieux comprendre les situations auxquelles on peut faire face et le contexte favorisant la souffrance psychologique dans quatre sous-sections spécifiques.

Les signes : ils sont multiples et se manifestent différemment chez chacun de nous. Afin de mieux pouvoir comprendre, vous trouverez dans cette section des éléments décrivant les signes pouvant être associés à la souffrance psychologique et la façon dont elle se manifeste.

Les causes : de même, les causes sont variées et peuvent se trouver dans des trajectoires de vie difficiles ou dans des évènements de vie qui vont nous bouleverser. Ces événements qui peuvent influencer nos vies et notre capacité à nous sentir bien sont expliqués ainsi que les maladies qui peuvent être en relation avec ces états, tout particulièrement la dépression.

Tous concernés : beaucoup de gens l’ignorent et se croient protégés, mais le blues, la déprime, le mal-être peuvent survenir chez chacun d’entre nous indépendamment de notre force ou de notre volonté. Mal connue, la souffrance psychologique touche tout le monde que l’on soit jeune ou plus âgé, pauvre ou riche, homme ou femme… Parce qu’il est essentiel de se renseigner pour agir tôt quand c’est nécessaire, que ce soit pour nous ou pour un proche, et que le retard pris est souvent dû à un sentiment de honte, les idées reçues sur la relation entre souffrance et force intérieure sont mises à bas dans cette section.

Les idées noires : des idées noires peuvent parfois surgir à tout moment dans notre tête. Ces idées ne sont pas sans conséquences : elles peuvent mener vers la tentative de suicide ou le suicide. Des éléments vous sont donnés pour mieux comprendre les idées suicidaires, la crise suicidaire et le suicide.

Où j'en suis

Pour faire un bilan et savoir où vous en êtes, des quizz, vous sont proposés pour évaluer votre état psychologique et faire un suivi régulier de votre moral en 3 clics.

Des solutions

Pour aller mieux, il existe différents types de solutions présentées dans les 3 rubriques suivantes.

En parler :Parce que ce n’est pas une fatalité et que rester isolé-e sans en parler ne fait qu’aggraver la situation, vous devez échanger avec une personne de confiance. Des experts et des témoins vous exposent ici les bénéfices d’en parler avec vos proches, votre médecin généraliste, des professionnels ou des associations.

Se soigner : Parce qu’il est essentiel de « prendre soin de soi » et que le soin en santé mentale est malheureusement souvent mal accepté aujourd’hui, des experts vous expliquent les bénéfices et des témoins vous racontent comment la psychothérapie ou/et les médicaments les ont aidés à se rétablir.

Autres :« Prendre soin de soi », c’est aussi mettre en place dans votre quotidien des actions simples pour aller mieux. Chacun doit trouver celles qui lui conviennent. Des conseils et des suggestions vous sont proposés ici.

Autour de moi

Selon votre ressenti et votre bilan, vous aurez peut-être envie de parler à quelqu’un. Une carte des ressources (médecins, psychologues, associations, lieux d’écoute…) existant proches de vous et qui peuvent vous aider est mise à votre disposition.

Trucs et astuces

Il existe de nombreuses façons de gérer son coup de blues ou son mal-être. Pour certains, c'est pratiquer une activité physique, pour d'autres c'est regarder un film, faire du jardinage... Ici, nous vous proposons des jeux pour vous distraire de vos idées noires, de la musique et des sons de la nature pour vous évader ou gérer une montée de stress, des exercices de relaxation et d’autres inspirés de la psychologie positive et pleins d'autres trucs et astuces pour se sentir mieux. Par ailleurs, d'autres sources d’informations sur la santé mentale (articles, vidéos, sites) vous sont communiqués.

Plan de soutien

Parfois on se sent mal, on traîne et on a l’impression que l’on ne peut rien faire pour aller mieux. Nous vous proposons de remplir un plan de soutien qui, une fois complété, vous permettra de gérer au mieux vos passages difficiles : en reconnaissant rapidement les signes qui vous sont propres, vous pourrez agir tôt et choisir parmi les activités qui vous font du bien de façon automatique, quand réfléchir et penser sont souvent difficiles.

Bouton d'urgence

Certaines personnes peuvent être en grande détresse ; dans ces situations, le bouton d’urgence les met en contact en un clic avec une aide en prenant en compte les numéros de téléphone de ceux qui pourront les aider dans la douleur : proches, médecins ou services d’urgences.

LA PROMOTION DE STOPBLUES

Parce qu’il est essentiel que tout le monde, et pas seulement ceux qui sont mal, change de regard sur ces états douloureux et sur la souffrance psychologique, sans considérer que les gens qui en sont atteints sont faibles et se laissent aller. Des villes et des médecins généralistes se sont investis dans la promotion de StopBlues afin d’en faire la publicité auprès de tous et que chacun puisse s’en servir pour s’informer. Votre ville ou votre médecin généraliste sont peut-être impliqués.

A partir de mars 2018, 28 villes font des campagnes d’information et promotion de StopBlues et dans la moitié d’entre elles, des affiches et prospectus sont mis à disposition dans les salles d’attente des médecins généralistes.

flyer

L’EVALUATION DE STOPBLUES

Parce qu’il est nécessaire de s’assurer que StopBlues atteint bien les objectifs qu’il s’est fixés : apporter de l’aide aux personnes qui en ont besoin en leur permettant d’évaluer la situation dans laquelle ils sont et d’accéder à l’aide dont ils ont besoin, il fait l’objet d’une évaluation.

Cette évaluation est intégrée à un projet de recherche interventionnelle dont l'objectif est de démontrer l’efficacité de StopBlues pour prévenir et lutter contre le mal-être et l’efficacité de sa promotion par les villes et les médecins généralistes.

Les résultats de la recherche serviront à améliorer StopBlues, mais également à établir de bonnes bases pour en créer d’autres outils performants, afin de répondre toujours mieux aux besoins des personnes.

C’est notamment par le biais de l’analyse de vos réponses aux quizz et du suivi de votre humeur qu’il sera possible d’évaluer l’efficacité de l’application et du site. Cependant, sachez qu’aucune de vos informations personnelles ne sera recueillie sans votre accord. Si vous acceptez de participer à cette recherche, vos données personnelles seront rendues anonymes et conservées par un hébergeur qui a reçu un label d’excellence en matière de sécurisation optimale des données. Les informations que vous renseignerez seront uniquement utilisées à des fins de recherche par notre équipe INSERM qui a créé StopBlues et dont l’unique objectif est de faire toujours mieux au service des personnes.

Nous allons vous demander votre accord. En acceptant de participer à cette recherche, vous aurez également accès à plus de fonctionnalités dans StopBlues, notamment la carte vous permettant de trouver rapidement les structures d’aide à proximité de là où vous vous trouvez et la rubrique truc et astuces pour vous accompagner.

L'EQUIPE

Equipe

L’équipe qui travaille sur le projet StopBlues, ECEVE UMR 1123, est rattachée à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et à l’université Paris Diderot. Elle développe des projets de recherche pour améliorer la prévention et les soins des personnes vulnérables. Elle s’intéresse au bien-être en santé mentale et a développé l’application et le site internet StopBlues. Elle est dirigée par les Professeures Karine Chevreul et Corinne Alberti. Karine Chevreul, professeure de santé publique, est responsable du projet. Plusieurs membres de l’équipe sont particulièrement investis dans sa mise en œuvre : Kathleen Turmaine, Anaïs Le Jeannic, Marie-Amélie Vinet, Coralie Gandré et Jean-Baptiste Hazo. Le plus grand nombre d’entre eux sont également rattachés à l’AP-HP, particulièrement investie dans ce projet.

LES FINANCEURS

StopBlues est financé par Santé Publique France - l'agence nationale de santé publique, établissement public sous tutelle du ministre chargé de la Santé -, dans le cadre d’un appel à projets de l’Institut de Recherche en Santé Publique. StopBlues bénéficie également d'un financement complémentaire de la Commission européenne dans le cadre du programme Interreg.

Financeurs

AVEC LA PARTICIPATION ET LE SOUTIEN DE

soutien